nos chers gastéropodes

Publié le par mariejoclaude

nos chers gastéropodes

Les préférez-vous dans votre assiette ou dans vos salades ? limaces et escargots donnent beaucoup de soucis aux jardiniers, au printemps et a l'automne , à la fois proies et prédateurs ils contribuent , néanmoins , à la minéralisation des matières organiques et à la formation de l'humus profitant a nos cultures ,,,l'escargot gourmand des œufs de limaces , régularise ceux- ci ,,,,,grands nombres de prédateurs éliminent les colonies trop importantes de gastéropodes tel que : hérisson,merle ,grive ,crapaud ,lézard , carabes , etc ,,,et avec quelques astuces simples le jardinier en viendra bien a bout , mais bien se rappeler qu'il ne faut pas tout détruire , pour l'équilibre ,,

ne jetez pas les escargots chez votre voisin ! non mais ! sans blagues !!! ils reviendront de toute façon à coup sur chez eux (leurs antennes servent de Gps ),,, pas de bière non plus ,pour les saouler et noyer, car ils adorent , car vous allez attirer tous les gastéropodes du voisinage, ainsi que papa hérisson qui ne crache pas dessus et rentrera au gite familial ,ivre , battra sa femme et tapera sur les gosses ! ah non !!!

grands sportifs de la glisse , freinez les tout simplement ,faite barrage en entourant vos plantes ou semis sensibles avec du marc de café , coquilles d’œufs écrasées , cendre ,sciure ,cheveux , aiguille de pins , fougère , feuilles de bourrache , enfin bref tout ce qui va les bloquer ,,,, aussi ,quelques plantes répulsifs comme la sauge , romarin ,thym , lavande ,,,,et identifier les plantes refuges ou vous les trouverez ,,,,

posez vous même des refuges comme les tuiles (voir photo ) pots , planchettes , vous les retrouverez au petit matin après avoir festoyer toute la nuit et les jardiniers fêtards nocturnes , au retour de leur expédition avec une lampe de poche , vous allez les voir , les voraces dans vos salades ,,,

qu'en pensent les dégustateurs d'escargot et les dames utilisant la bave d'escargot pour les soins du visage , eh oui ! la bave d'escargot est utilisée en cosmétique en crème rajeunissante ,,,, que de bonne raison pour préserver notre ami l'escargot et savez vous qu'il pourrait disparaitre , un nouveau prédateur identifié a Caen : un ver plat le (platydermus ) dévore l'escargot ( voir photo ) et pourrait s'en prendre au ver de terre ce qui serait un catastrophe écologique , affaire a suivre ,,,,

quel escargot va arriver le premier sous le portique ? (voir photo )

abris à escargots  et limaces                                                                                   course a l'escargot
abris à escargots  et limaces                                                                                   course a l'escargot
abris à escargots  et limaces                                                                                   course a l'escargot
abris à escargots  et limaces                                                                                   course a l'escargot

abris à escargots et limaces course a l'escargot

Publié dans la faune au jardin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Framboise 23/05/2014 10:23

ici, ils vivent leur vie, je ne m'en occupe ...
je ne savais pas que les cheveux étaient des répulsifs ??

Nati 22/05/2014 18:56

Mon post est parti trop vite , sans avoir terminé d'écrire mon nom.
Je n'ai pas voulu nuire à vos conseils loin de là , mais pour avoir "fréquenté" le cheveu pendant toute mon activité professionnelle , j'enseignais à mes jeunes que la particularité du cheveu était de na pas "pourrir"; je savais que pendant la guerre les cheveux étaient récupérés pour faire des semelles de chaussons -qui devaient piquer- mais j'ignorais qu'ils pouvaient être répulsifs. Attention aussi car ils ont en mémoire toute notre vie !A sa prochaine coupe , je saurai quoi faire des petits cheveux de mon mari !!!

mariejoclaude 22/05/2014 22:06

nati , il est vrai qu'en agriculture , on utilise tellement d'amendements de différentes natures qui ne sont pas toujours dévoilés , en gros il y a le minéral , le végétal , l'animal et bien sur le chimique , tout ce qui est organique pouvant se décomposer , la corne , la plume , les poils, les cheveux donnent le taux d'amendement azoté et potasse le plus élevé , ils sont peut-etre plus long a se décomposer , mais sous l'action des micro-organisme, bactéries , champignons microscopiques , rien ne leur résistent , j'ai composté pendant des années les poils de mes chiens, sans les retrouver un an après

n 22/05/2014 15:36

Je lis bien comment lutter contre les envahisseurs ; toutefois j'entends parler cheveux : ils sont imputrescibles et que devient le sol ensuite avec ces nouveaux "parasites" ? Par ailleurs c'est une alternative au recyclage : les cheveux ne sont ni des ordures ménagères ni recyclables alors ????? Bingo!

mariejoclaude 22/05/2014 17:53

bonjour (n ) je rappelle que notre blog s’appuie sur nos expériences personnelles et que nous sommes a l'écoute de chaque commentateur et sommes heureux de profiter du savoir de chacun
en ce qui concerne les cheveux , ongles et cornes sont très long a se décomposer , ( les fossoyeurs ne me contrediront pas ) depuis longtemps utilisés en agriculture , produit un engrais très riche et certains jardiniers utilisent les cheveux comme répulsif pour escargots , taupes et même lapins , donc sans danger pour la biodiversité et le sol ,,,,