la cuisine des plantes sauvages

Publié le par mariejoclaude

consoude officinale
consoude officinale

Ne pas oublier que les herbes , plantes , graines , baies et fruits sauvages sont à l'origine de nos graines , fruits et légumes , des siècles de sélections ( déjà les pharaons sélectionnaient les meilleur blés ) il nous reste encore de ces fruits et plantes sauvages sur des terres n'ayant pas subi l'assaut dévastateur des pesticides et herbicides ,, si nos légumes et fruits actuels ont gagnés en productivité et rentabilité , il en est pas toujours de même au niveau gout , vitamines ,oligo-éléments etc

il y a quelques siècles nos ancêtres , dans les campagnes se nourrissaient et se soignaient essentiellement de ces récoltes sauvages et vivaient tout aussi longtemps , sinon plus ,que la noblesse , seigneurs et rois qui pour la plupart obèses et bedonnants s’empiffraient du matin au soir de bonnes chairs ,,,,,

les plantes sauvages me ramène toujours a nos belles sorcières et leur savoir sur cette flore sauvage , je vous invite a revoir cet article :

tarte a la consoude
tarte a la consoude

pour illustrer cette cuisine d'antan , Mariejo a choisi (une tarte a la consoude ) mais qui aurait pu être faites de la même manière avec un gout différent , avec par exemple des orties, bourraches , chénopodes , ou tétragones , toutes consommées couramment autrefois ,,, c'est un plat complet pour 6 pers :

les ingrédient de la pâte brisée : 250 gr de farine , 4 cl d'huile d'olive , 1 a 2 c d'eau ,1 œuf ,1 c à café de thym et de sel

remplir le moule en mélangeant : environ 400 gr de feuilles de consoude officinale (que l'officinale ) préalablement cuite et grossièrement mixées avec 3 œufs , 20 cl de crème ,une poignée de graines de tournesol , poivre et sel , une trentaine de minutes au four a 180 °

la consoude peu se préparer aussi en quiche , soupe , gratin , réputer pour ses beignets : prendre 2 feuille l'une contre l'autre et tremper dans une pâte a beignet , ressemble et a le gout d'une sole (appelé : sole végétale ) ,,,galettes (galette du pauvre ) faire sécher les feuilles , les effriter , mélanger pour moitié avec de la farine ,, tres bon ,,,, autrefois reconnu comme plante médicinale très importante , notamment pour les blessures ,,,

un rappel de l'article de la plante : la consoude ,,,

la cuisine des plantes sauvages la cuisine des plantes sauvages

Publié dans la flore au jardin

Commenter cet article

wolfe 20/08/2014 17:36

Bonsoir

Je découvre votre blog et je le trouve magnifique!

Belle soirée

Marithé 17/08/2014 20:44

J'ai de la bourrache et de la consoude je vais essayer .
Bises

cheznous62 17/08/2014 19:02

Je connais la consoude mais là à la faire en tarte ... félicitations ! çà change !
Merci de ce partage gourmet et douce semaine à venir à toi !
Mes bises sous le parapluie !
Nicole