Le mythe des buttes au jardin

Publié le par mariejoclaude

On parle beaucoup de permaculture ou l'on associe  un tas de pratiques pas toujours  très logiques , farfelues ,  voir néfastes  à l'environnement ,,,  La permaculture , nouveau mot à la mode , comme d'ailleurs la centaines de mots composés avec le préfixe "éco " ou "bio " sont souvent  interprétés de manière différente  et les pratiques qui en découlent , s'éloignent  du jardinage naturel , pratiqué depuis des millénaires,

La permaculture ( culture permanente  )  qui ne veut pas dire obligation de jardiner sur buttes , beaucoup font l'amalgame et l'on voit  fleurir ça et là des jardins  en buttes , surélevés , le boom des buttes , effet de mode , c'est beaucoup de travail pour un résultat , dans la durée assez décevant et se casser les reins pour rien , c'est contre productif de créer des buttes sur des terrains déjà fertiles ,  On y enterre  des quantités énormes de matiéres organiques de toute sorte , jusqu'a des troncs d'arbres   ( c'est l'origine de notre charbon ) branchages , tailles de haies , végétation de toutes sorte  , feuilles , compost ,  carton ,toute cette jungle va attirer  limaces et mulots  , champignons néfastes aux cultures  , gaz méthane  avec les matières végétales enfouis , ,,  on nous le répète assez qu'il ne faut jamais enterrer de la matière organiques sous la terre : pas de décomposition sans oxigene ,mème de l'engrais vert , il est préférable de le faire sécher avant mais il n'est pas nécessaire de l'enfouir,,,Dans ces supports l'arrosage y est compliqué , ne retient pas l'eau ou au contraire trop humide dans les cas de matière organique trop importante ,,,  Autrefois  on créait  des buttes  pour cultiver dans des zones humides et froides  : buttes de terre  avec un versant sud  pour planter plus précocement  , pur produit du bon sens paysans ,,,  dans les sols incultes ou couvert de remblais  , les buttes sont la seule solution , mais dans un équilibre raisonnable :  terre et matiéres organiques décomposées ,,,

Que de travail et matériaux couteux et non durable  pour un piétre résultat !  photos prises sur le net ( dernière photos , jardin cimetiére )
Que de travail et matériaux couteux et non durable  pour un piétre résultat !  photos prises sur le net ( dernière photos , jardin cimetiére )
Que de travail et matériaux couteux et non durable  pour un piétre résultat !  photos prises sur le net ( dernière photos , jardin cimetiére )
Que de travail et matériaux couteux et non durable  pour un piétre résultat !  photos prises sur le net ( dernière photos , jardin cimetiére )
Que de travail et matériaux couteux et non durable  pour un piétre résultat !  photos prises sur le net ( dernière photos , jardin cimetiére )

Que de travail et matériaux couteux et non durable pour un piétre résultat ! photos prises sur le net ( dernière photos , jardin cimetiére )

Un petit rappel  de notre façon de jardiner , toujours avec les principes ancestraux  , à l'exemple de la foret , ni retournement du sol  (  aération à la grelinette , mais souvent ce n'est pas nécéssaire )  ni engrais ni traitement , mème bio  , une grande diversité en mélange de fleurs  et plantes sauvages , légumes , fruitiers , aromatiques attirant toute une faune auxiliaire qui régularisent les prédateurs   trop voraces  , toutefois en cas de colonies trop importantes  de ces prédateurs voraces ( comme les limaces   par exemple )  nous préférons utiliser astuces et piéges manuels plutot  que  des traitements à base de purin  et l'amendement au jardin est uniquement  le retour des déchets végetaux  ( tontes ,  épluchures  , broyat de taille , etc )servant de couverture aux plantations , toujours à l'exemple de le foret ,,, Produisant nos propres  graines et plants  , on peut dire que notre jardin  , à l'exemple de la foret vit en autarcie  avec finalement  très peu d'efforts manuels !

Vous etes  un certain nombre a avoir suivi    cette mode des buttes  et d'étre revenu sur les méthodes traditionnelles  , il n'y a pas de honte  a cela , nous avons tous le droit de tester de nouvelle méthode  , ce qui est dommage  c'est que çà renforce  un peu plus  les jardiniers qui sont toujours en conventionnel  ( utilisant pesticides et engrais chimique )

 -- Qu'en pensez vous ?

le jardin commence à se vider , mais le sol ne reste pas nu  pour l'hiver

le jardin commence à se vider , mais le sol ne reste pas nu pour l'hiver

Commenter cet article

wolfe 21/11/2016 20:21

Bonsoir
Merci pour toutes ces informations très précieuses!
Certains devraient y prendre de la graine!
Bisous

Marithé 20/11/2016 15:08

Il y a tellement de nouvelles façons de jardiner qu'on finit par ne plus savoir quoi faire exactement mais c'est vous qui avez la bonne méthode , en tout cas chez vous tout pousse alors ce n'est pas la peine de changer .
Bises

monica-breiz 17/11/2016 10:55

( je voulait dire une pelle pour enfants une pelle de plage en plastique jaune )
kénavo

monica-breiz 17/11/2016 10:54

merci pour votre réponse , oui le matin il y en à une pelle pleine ( une belle pour enfant , et des plumes aussi ) , eh bien je continue donc a mélanger avec les feuilles mortes ainsi c'est caché et pas 'd'odeurs
bonne journée pour vous ( pluie chez moi )
kenavo les jardiniers

monica-breiz 16/11/2016 18:41

bonsoir
dans mon jardni peu de chose car il est petit sur la côte
( et maintenant avec le spoules je sais que je ne pourrai pas mettre grand chose
quand à l autre terrain , se sont des fruitiers châtaigniers pommiers la rien à faire

( mais une petite question si vous voulez bien me répondre
que faites vous avec les ( crottes des poules ) ??? je les aient dans un coin sans enfouir la pluie dilue dans le sol , et des feuilles de vigne vierge dessus )
merci pour votre réponse je pourrais peut être mettre quelques choses au printemps ???
bonne soirée pour vous
kenavo les jardiniers

mariejoclaude 16/11/2016 22:10

Ah les crottes de poule ! c'est incroyable le volume que ça peut faire , surtout la nuit dans le poulailler mème , nous mettons des bacs sous le perchoir ou elles se mettent , en 2 ,3 jours c'est plein ! quoi faire des fientes ? on ne peut pas s'en servir direct au jardin , car ça brulerait les plantes , le mieux c'est de le composter avec les autres déchets végétaux ,, comme tu fais en tas avec des feuilles , un an après tu peux l'utiliser comme engrais , mais pas trop , car c'est fort !
bises Monica

Nati 16/11/2016 17:41

Comme Framboise , mon jardin bof , il fait ce qu'il peut avec ce qu'il a ....

Framboise à Pornic 16/11/2016 16:30

toi tu as un jardin extraordinaire, tu n'as besoin d'aucun conseil ... chez moi la terre est mauvaise, en fait c'est plutot du remblai lorsque la maison a été construite , elle ne donne rien et sèche très très vite alors ce n'est pas demain la veille que j'aurai un potager ... Snifff
bonne fin de journée

mariejoclaude 16/11/2016 17:48

Framboise
A l'origine notre jardin repose sur du remblais et nous avons un faible épaisseur de terre , inculte au départ , elle est devenu fertile , en la recouvrant toujours de paillis qui peut être tout ce qu'on a sous la main ( tonte , broyat de végétaux , compost , feuilles ) comme dans une foret sous les feuilles , on y découvre de la fraicheur et toute une matière organique en décomposition avec horde impressionnante de ver de terre et toute une faune qui ont transformé tout ces déchets en terreau riche , c'est pas plus compliqué que cela et c'est à la portée de tous ! tu peux essayer dans un petit coin chez toi !

Capucyne 16/11/2016 16:11

Comme tu as raison ! pas la peine de se casser la tête à ce point ! Ma terre nue, je la couvre avec les feuilles mortes en ce moment, sans enfouir...Et...bon hiver, le jardin !

Framboise à Pornic 18/11/2016 10:04

cela fait 2 ans que je me suis fait un tas pour le compost, je mets les feuilles des arbres également dans les plates bandes, et j'ajoute de la terre , je pense qu'au fur et à mesure, j'obtiendrai quelque chose de bien
merci